Le charbon et le minerai de fer représentaient à l'exercice écoulé, clos le 30 juin, 63% du cash-flow opérationnel (EBITDA) de BHP Billiton. Les hausses de prix sont une conséquence de l'accroissement de la consommation chinoise, qui semble cependant s'être calmée ces derniers mois. Entre janvier et août, la Chine a imposé 14,2% de charbon en plus qu'au cours de la même période un an plus tôt. Entre janvier et juin, le taux de croissance atteignait encore 23,5% sur une base annuelle. Même constat pour le minerai de fer, dont le rythme de croissance atteint encore 6,7% après 8 mois, contre 9,3% au premier semestre. La croissance est donc toujours réelle, mais le rythme diminue. Le cuivre et le pétrole s'adjugent ensemble...