Le premier groupe de dragage au monde a connu une décennie en or, et fut un grand favori en Bourse. Entre 2003 et 2013, son chiffre d'affaires a triplé, d'environ 1 à 3,5 milliards d'euros, son cash-flow opérationnel (EBITDA) a été multiplié par 6, de 150 à 900 millions d'euros entre 2004 et 2014, tandis que son cours de Bourse décuplait entre 2003 et le printemps 2015, de 5 à 50 euros. La société a surfé pleinement sur l'essor des pays émergents, en raison des nombreux travaux d'infrastructure et de la hausse des cours pétroliers. Mais l'an dernier son chiffre d'affaires (CA) a reculé à 2,6 milliards d'euros. Et depuis le repli de près de 7% du CA au premier semestre écoulé (de 1,17 à 1,09 milliard d'euros), les analystes ont...