L'action de la deuxième entreprise informatique au monde a dégringolé pour le deuxième trimestre consécutif. Oracle, dont les résultats sont conformes au consensus depuis un an et demi, annonce à présent des prévisions trimestrielles décevantes. La croissance des activités cloud inquiète de surcroît analystes et investisseurs. Le groupe achève certes le quatrième trimestre de son exercice 2017-2018 (clos le 31/5) sur un chiffre d'affaires (CA) en hausse de 2,8%, à 11,26 milliards de dollars (consensus à 11,19 milliards). Le programme de rachat d'actions propres a porté le bénéfice à 0,99 dollar par action (attentes: 0,94 dollar). Le CA consolidé pour l'exercice a grimpé de 6%, à 39,8 milliards de dollars, et le bénéfice par action, de 14%, à...