Le cours de l'action a reculé de 40% entre le sommet atteint début octobre et le mois de janvier. Elle vaut aujourd'hui toujours près de 30% de moins qu'à l'époque. L'été dernier, la valeur boursière d'Apple avait franchi le cap des 1.000 milliards de dollars. Mais dès l'automne, les ventes de l'iPhone, le produit-phare, se sont essoufflées. Le groupe était de surcroît confronté à des difficultés en Chine. Il a émis un avertissement sur chiffre d'affaires (CA) début janvier, au terme de quoi l'action a immédiatement amorcé un redressement.
...