Les actionnaires de General Electric (GE) ont enfin reçu de bonnes nouvelles. C'est le 31 janvier qu'ont été dévoilés les résultats du quatrième trimestre et de l'exercice 2018. Une envolée de plus de 10% du cours ne s'était plus vue depuis des années - les chutes, à raison de pourcentages plus élevés, ayant en revanche été beaucoup plus nombreuses. A la tête de GE depuis quatre mois, Lawrence Culp a séduit le marché en annonçant des plans d'allégement de la dette et surtout, la conclusion, le 31 janvier également, avec le Département américain de la justice, d'un accord de principe d'un montant de 1,5 milliard de dollars pour solder l'enquête relative aux
...