Le mois de janvier est clos. Il fut, pour les marchés, nettement meilleur que l'horrible dernier trimestre de 2018. La quasi-intégralité des institutions financières ont par ailleurs bouclé leurs calculs pour l'exercice écoulé; sans surprise, il fut loin d'être bon pour les investisseurs. Difficile, dès lors, de craindre que 2019 puisse être plus catastrophique encore.
...