Le géant des fruits et légumes Greenyard a publié le 28 janvier un rapport intermédiaire très décevant pour le 3e trimestre (clos au 31 décembre). Le chiffre d'affaires est passé de 980,4 millions d'euros à 936,3 millions sur un an (-4,5%), après une baisse de 3,6%, à 1,98 milliard d'euros au 1er semestre. Greenyard attribue ces mauvais résultats à la guerre des prix sur les produits frais, surtout en Belgique et en Allemagne, et à la hausse des coûts e...